Justice : Pourquoi Khalifa Sall ne pouvait pas bénéficier de la grâce présidentielle

A la veille de la célébration du 59ème anniversaire de l’indépendance du Sénégal, certains s’attendaient à la libération de Khalifa Ababacar Sall. Ce, suite à une information selon laquelle l’ex maire de Dakar et son codétenu Mbaye Touré devaient bénéficier de la grâce présidentielle pour la fête du 4 avril.

Mais, ils vont vite déchanter après la publication de la liste du Président de la République Macky Sall qui a gracié 1066 prisonniers. Les condamnés dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar n’y figuraient pas. Pourquoi ? Un des membres du pool des conseils pour la défense de Khalifa Sall s’explique : « Il suffit d’être condamné par la justice étatique et que la condamnation soit définitive pour pouvoir bénéficier de cette grâce. Or, notre client n’est donc pas éligible à la grâce car il conteste toujours. La meilleure preuve étant son action en rabat d’arrêt qui n’est pas encore jugée », renseigne Seneweb. Selon l’avocat afin qu’un prisonnier puisse prévaloir de ce droit, il doit solliciter par écrit la clémence du Chef de l’Etat.

seneweb

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment