RDC: Les jeunes de l’UDPS dénoncent l’alliance avec le FCC

En RDC, la Ligue des jeunes de l’UDPS, le parti du président Félix Tshisekedi, tape du poing sur la table. Ils appellent leur président à cesser toute négociation et contact avec le Front commun pour le Congo (FCC), la coalition de l’ex-président Joseph Kabila, accusé de faire barrage à l’action gouvernementale. Car quatre mois après l’élection de Félix Tshisekedi, il n’y a toujours pas de gouvernement nommé.

“Cela fait quatre mois et il y a deux ministres qui occupent trois, quatre portefeuilles parce qu’il y a beaucoup de ministres qui ont démissionné, qui ont été élus députés nationaux. C’est intenable. Rien ne marche. ” Ted Beleshayi, secrétaire exécutif national de la Ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), est en colère.

Alors que les proches de Joseph Kabila resserrent leur mainmise sur les pouvoirs en RDC – ils ont remporté la majorité des postes de gouverneur, après l’Assemblée, le Sénat et les assemblées provinciales – il n’y a toujours pas de gouvernement dans le pays.

“Le système ne peut pas continuer “

En conséquence, ” tout doit venir de la présidence, ce n’est pas normal “. La ligue des jeunes de l’UDPS veut un gouvernement et vite. Elle est prête à ce qu’il s’agisse d’une coalition ou même d’une cohabitation, mais “il faut que ça soit dans un esprit où on veut qu’on avance, que le pays avance, que les choses changent, qu’on ne soit pas dans un système d’impunité, de vols, de détournements, d’oppression, de non-respect des droits de l’homme “.

Car une chose est claire : “Nous sommes déterminés à accompagner notre chef à déboulonner ce système, parce que nous sommes d’une génération où nous nous sentons sacrifiés par ce système. Et le système ne peut pas continuer “.

RFI

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment