Libération d’Amadou Woury Diallo non éligible à la grâce présidentielle : Me Ousmane SEYE déclare que le Chef de l’Etat a été trompé

Me Ousmane SEYE a réagi hier à l’émission « Quartier Général » de la tfm sur le prévenu Amadou Woury Diallo gracié par le Chef de l’Etat Macky Sall et dont le dossier est pendant devant la Justice. L’avocat a indiqué qu’il a toujours demandé au Président de la République de faire attention aux listes de grâce qu’on lui propose car certains prévenus ne seraient guère concernés. A la limite, indique la robe noire, on assiste à du « ndiouthie-ndiathie sur la grâce présidentielle. Car, pour ce cas d’espèce, non seulement le prévenu qui est condamné à cinq ans de prison s’est volatilisé, mais que son dossier a aussi disparu. D’où la nécessité selon Me SEYE, d’élucider cette affaire qui engage la responsabilité de l’administration pénitentiaire et celle de la Direction Générale des grâces. Il est vrai que dans le cas de ce dossier des faux médicaments saisis à Touba Belel, le Président de la République aurait déjà signé la grâce du mis en cause et qu’il n’est plus possible de revenir en arrière; cependant, ajoute l’avocat, la partie civile peut demander à être dédommagée. A contrario, la contrainte par corps pourrait s’imposer, précise-t-il.

Senegal7

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment