Appel au dialogue : Macky réussit encore à diviser l’opposition

Le Chef de l’Etat Macky  Sall est un fin stratège politique, qu’on le dise ou qu’on le taise. A chaque tournant de  son magistère, il trouve toujours le moyen d’appâter ses opposants et de les pousser à se diviser. Si le Fnr  se démarque aujourd’hui du Congrès de la résistance démocratique au sein même de l’opposition, c’est que les incidences politiques de l’appel au dialogue du chef de l’Etat auront porté leurs effets escomptés.  Si le rejet de la loi sur le parrainage avait réussi à réunir l’opposition dite radicale en un seul bloc, aujourd’hui il en est autrement. En effet, les contempteurs du Chef de l’Etat  Macky Sall ont beau récuser l’appel au dialogue  politique entre acteurs mais à force de comprendre que la politique de la chaise vide n’a jamais été bénéfique, le Front de résistance national (Frn)  a donné son feu vert pour mener des réflexions autour des termes de référence sur le dialogue enclenché avec le ministre de l’intérieur. L’enjeu aura été de taille car les candidats malheureux à la dernière présidentielle n’ont jamais daigné accepter la victoire du candidat sortant. Du coup, si Idrissa Seck, Issa Sall, Me Madické Niang et Ousmane Sonko affirment leur adhésion totale à la position exprimée par leur cadre, consistant à exiger une concertation sincère et constructive menée sous la conduite d’une Commission cellulaire composée de plusieurs personnalités crédibles et neutres, cela voudrait dire qu’ils travaillent à aplanir leurs relations avec le pouvoir. Ce qui n’est pas  rien quant-on sait que seul le peuple Sénégalais est bénéficiaire de la régulation  du jeu politique mais aussi démocratique dans notre pays. Toutefois, Abdoul Mbaye, Thierno Alassane Sall et juge Dème ont eux préféré mettre en place le Congrès de la renaissance démocratique pour selon leur dire, requinquer démocratiquement le pays. Ils sont tous dans leur rôle .Mais il ne serait guère superflu de reconnaitre au Chef de l’Etat Macky Sall sa  dextérité politique. C’est à dire, légitimer son appel au dialogue aux yeux des sénégalais et pousser furtivement l’opposition à l’éclatement  de manière à l’affaiblir en direction des prochaines échéances locales. Une prouesse de taille !

Senegal7

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment