Mamoudou Wone sur le front au Ps: «C’est une bande d’apprentis maîtres-chanteurs »

Le secrétaire national à la vie politique du Parti socialiste, Mamoudou Wone, est très remonté contre les initiateurs du « front pour la justice et la vérité au Ps ». Câblé depuis la France, il tire sur Abdoulaye Gallo Diao & Cie qu’il traite de « plaisantins et de maîtres-chanteurs ».

Pour le responsable socialiste, ce front en question ne date pas d’aujourd’hui. « Le 26 mai 2018, un point de presse a été tenu pour annoncer la création de ce front pour le 2 juin 2018. Donc, ce front ne peut pas avoir deux naissances. Il date de très longtemps. Même s’ils annoncent un front, ils devraient changer de nom », a-t-il dit. Et de poursuivre : « C’est une bande de plaisantins, d’apprentis maîtres-chanteurs qui essaient de faire dire ou de manipuler la conscience des militants socialistes ».Mais, Mamoudou Wone considère que c’est peine perdue. Car, fait-il comprendre, «le Parti socialiste dépasse la personne d’Abdoulaye Gallo Diao. Nous, on nous a connus pour plus de retenue, de responsabilité. Un responsable socialiste ne peut pas tenir certains propos. J’aurais compris qu’on nous invite à un débat d’idées, mais pas à s’insulter dans la presse ».Wone prévient toutefois que la direction du Ps ne se laissera pas faire. « Nous répondrons du tic au tac par rapport à cette bêtise qui ne dit pas son nom. On dirait que c’est un mercenaire qui monte aux assauts, mais il nous retrouvera sur son chemin parce qu’il y a trop de laisser-aller dans le parti », a menacé le secrétaire national à la vie politique du Ps, précisant que « lors du dernier congrès extraordinaire, mandat avait été donné au secrétaire général Ousmane Tanor Dieng de conduire le parti jusqu’au prochain congrès ».

Senegal7

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment