Plaidoyer pour l’instauration d’une formation diplômante en hygiène hospitalière

La coordonnatrice du Programme national de lutte contre les infections nosocomiales (PRONALIN), docteur Ndèye Ndella Ndiaye Konaté, a plaidé jeudi à Diourbel pour l’instauration d’une formation diplômante en hygiène hospitalière, en vue d’offrir davantage des soins de qualité aux malades dans les structures de santé.
 

“Il serait bien que l’on puisse instaurer au niveau du Sénégal une formation diplômante en hygiène hospitalière comme en pédiatrie, comme en chimiothérapie. Il faudrait que l’on puisse avoir cette filière aussi bien chez les médecins que chez les paracliniques à l’ENDSS”, l’Ecole nationale de développement sanitaire et social, a-t-elle dit.
 
Mme Konaté prenait part à a la Journée nationale du lavage des mains, célébrée à l’hôpital régional de Diourbel, sur le thème : “C’est entre vos mains, Prévenez l’état septique lié aux soins”.
 
Selon Mme Konaté, le ministère de la Santé et de l’Action sociale est “en train de faire un travail dans ce sens parce qu’il n’y a pas une masse critique de personnes formées en hygiène hospitalière pour pouvoir affecter un cadre hygiénique dans toutes les structures”.
 
Docteur El Hadji Amadou Dieng, directeur du centre hospitalier régional Heinrich Lübke de Diourbel, dit être conscient que l’hygiène au niveau des structures de santé relève aussi d’une problématique comportementale. 
 
“Il n’y a aucun hôpital qui n’a d’infections associées aux soins. Mais c’est une bataille qu’il faut mener tous les jours pour minimiser les infections liées aux soins”, a-t-il indiqué.
 
Malgré les efforts consentis par les établissements de santé dans le domaine de l’hygiène, “il y aura toujours un résiduel, mais n’empêche, il faut continuer à sensibiliser le personnel à adopter les bonnes pratiques pour réduire considérablement les infections liées aux soins”, a-t-il ajouté. 

Seneweb

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment