Kolda : Violent incendie de Sourouyel Moussa Baldé (MAER) au chevet des sinistrés.

Le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Moussa Baldé sur instruction du chef de l’État, s’est rendu au chevet des sinistrés du village de Sourouyel (département de Médina Yoro Foula). Et ce après, le violent incendie qui a ravagé ce village de la commune de Kéréwan (département de Médina Yoro Foula) ce dimanche 02 juin.

Ce sont 268 cases qui ont été emportées par les flammes, tous les vivres,  de la volaille, des caprins et des ovins, 14 millions de f CFA dont 4 appartenant au groupement féminin, 14 tonnes de semences et des engrais. L’incendie serait provoqué par une femme qui préparait le café pour la rupture du ramadan et se serait propagé dans presque tout le village, mais aucune perte en vies humaines n’est à déplorer. Moussa Baldé (MAER) émissaire du président de dire : « après le conseil des ministres passé et juste après la levée des couleurs, le président de la république m’a instruit de venir m’enquérir de la situation des sinistrés. Et je constate que les dégâts sont énormes puisque plus de 200 cases sont parties en fumée. En ce sens, je remercie les autorités administratives et locales d’avoir pu circonscrire les flammes, de même que le soutien des deux peuples  sénégalais et gambien » souligne-t-il. Actuellement, les sinistrés ont perdu tout et  si ce n’était la solidarité ils n’auraient que les habits qu’ils portent. Ils sont à l’heure de la reconstruction du village avec l’aide de parents, de villages voisins et éventuellement avec l’aide de l’État.

Amadou Sadio Kanté, sinistré, les larmes aux yeux : « j’ai tout perdu, vivres, volailles, caprins, ovins, habits, argent et les flammes ont emporté toutes mes 7 cases. Actuellement, je reconstruis ma concession avec l’aide d’amis. Nous remercions Dieu qu’il n’y ait pas eu mort d’homme. L’incendie s’est déclaré le dimanche 2 vers 17 heures et s’est poursuivi jusqu’au lendemain lundi 3 à 14 heures. Le feu nous a pris au dépourvu alors qu’on aidait les autres à éteindre le feu. Tout notre matériel agricole et nos semences ont brûlé et nous demandons de l’aide », déplore-t-il.
Des concessions, il ne reste que des cendres, des murs calcinés offrant un spectacle de tristesse et de désolation. Bilguissa Sow, sinistrée de l’incendie : « nous avons perdu toutes nos 6 cases avec nos biens dedans (habits, vivres, argent…). Nous dormons comme les autres sinistrés à la belle étoile avec tous les risques qui nous guettent. Tout est noir de cendres, je n’arrive pas à réaliser cette situation et j’ai même peur du feu… », explique-t-elle.
Moussa Baldé (MAER) : « nous allons remplacer toutes les semences brûlées pour vous permettre de cultiver. Comme ce sont 14 tonnes de semence d’arachide qui sont partis en fumée, nous allons restituer 20 tonnes de semence aux sinistrés. Le ministère de l’agriculture et de l’équipement rural va faire une petite discrimination positive pour donner les semences, le matériel et les intrants » rassure-t-il…

senegal7

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment