Trafic d’or à Niokolo Koba : Liberté provisoire pour les maires et le journaliste

Le juge du tribunal de grande instance de Kédougou a livré son réquisitoire dans l’affaire de l’exploitation illégale d’or au Parc national de Niokolo Koba. Un dossier dans lequel beaucoup de personnes (fonctionnaires, élus locaux, journalistes, Chinois et Ghanéens) ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, corruption et infraction au code des mines et de l’environnement.

Les maires de Tomboronkoto et de Nénéfécha (le membre du Hcct Nfaly Camara et Dondon Keïta), le correspondant de Sud-Fm Boubacar Tamba et le lieutenant des Eaux et forêts Omar Kane sont désormais libres. Selon L’AS, qui donne l’information dans sa livraison de ce lundi, le juge leur a accordé une liberté provisoire.

Les autres prévenus n’ont pas échappé au glaive de la justice. Le procureur de la République a requis 3 ans de prison contre le conservateur du Parc national de Niokolo Koba, son adjoint, le directeur régional des mines de Kédougou et leurs co-prévenus. Le verdict est fixé au 4 juillet prochain.

Seneweb

Merci de nous suivre, d'aimer et de partager

Leave a Comment