Education: L’État obnubilé par le pouvoir, oublie son devoir

Education: L’État obnubilé par le pouvoir, oublie son devoir

Des milliers d’étudiants du privé chassés de leur établissement, se retrouvent dans la rue. La cause de cette situation catastrophique est liée principalement à l’endettement de l’État vis à vis du secteur privé et des établissements d’enseignement privé. 13 milliards dit-on. Alors, pourquoi attendre le mois de novembre. Bien après la rentrée des classes pour auditer avant de procéder au décaissement? Le temps pour l’éducation est-il un temps élastique? Que fait-on du quantum horaire? Il…

Lire la suite

Massacre de Thiaroye : « Monsieur Macron, réhabilitez la mémoire des tirailleurs sénégalais »

Massacre de Thiaroye : « Monsieur Macron, réhabilitez la mémoire des tirailleurs sénégalais »

Fils d’un tirailleur tué le 1er décembre 1944, Biram Senghor en appelle au président français pour faire toute la lumière sur le drame. Agé de 80 ans et au soir de ma vie, je viens à vous pour enfin connaîtretoute la vérité sur les circonstances ayant entraîné la mort tragique de mon père et de ses compagnons d’infortune. Il est de l’impérieux devoir moral de la France que vous représentez de réhabiliter la mémoire des…

Lire la suite

Pourquoi Macky Sall veut liquider les chemins de fer? Gackou, la meilleure offre !

Pourquoi Macky Sall veut liquider les chemins de fer? Gackou, la meilleure offre !

En fait, ce moyen de transport assurait, chaque Magal, le transport de 45 000 pèlerins. Il fut béni par Serigne Moustapha Mbacké. Mais pour la première fois, ce grand rassemblement se fera sans l’apport si grandiose des cheminots. Le président Macky Sall, loin de nous trouver des solutions, a opté pour la liquidation de cet outil qui n’exige pas une réhabilitation mais une politique hardie basée sur une réelle volonté politique de sauver les rails!…

Lire la suite

Attaques contre Sonko: Nitdoff répond à Ahmet Khalifa Niasse

Attaques contre Sonko: Nitdoff répond à Ahmet Khalifa Niasse

Sur sa page Facebook, Nitdoff a s’est érigé en bouclier pour défendre son leader Ousmane Sonko de Pastef contre les attaques d’ Ahmed Khalifa Niasse. Voici son texte. “C’est la première fois que je parle de ce monsieur de manière directe. Et c’est pour demander à tous mes frères et sœurs patriotes et à toute la jeunesse sénégalaise de ne pas l’insulter ni associer ce qu’il dit ou fait à sa famille ou aux autres…

Lire la suite

Ma part de compagnonnage avec Bruno Par Cheikh Niang

Ma part de compagnonnage avec Bruno Par Cheikh Niang

Dans ses “Mémoires à deux voix”, François Mitterrand prône, à juste raison, l’exercice qui s’impose aux vivants de souscrire à un “devoir de mémoire” à l’endroit des “gens qu’on a aimés” et -j’ajouterais- admirés. Quoiqu’étant encore étreint par la douleur, je me résous aujourd’hui à me soumettre, avec émotion, à ce singulier sacerdoce, en partageant mon vécu de 23 ans avec Bruno, comme on l’apostrophait si affectueusement en privé. Nos chemins se sont croisés pour…

Lire la suite

Laser du lundi : Le parrainage, le dérapage, le ratissage, le cafouillage et le réglage (Par Babacar Justin Ndiaye)

En ce mois de septembre, le parrainage fleurit aux quatre coins du pays. Est-ce un signe de vitalité démocratique ou de ferveur civique ? La réponse s’impose d’elle-même : non. Car la floraison du parrainage – en dépit de son air printanier – empoisonne plus qu’elle n’embaume l’atmosphère. De Touba à Ziguinchor (via Koungheul), l’actualité du parrainage est ponctuée de frictions et de tensions. Même dans les rangs de l’APR qui est censée être la…

Lire la suite

Grèves à l’APS et à la PANA : Quel avenir pour les agences de presse en terre africaine ?

Grèves à l’APS et à la PANA : Quel avenir pour les agences de presse en terre africaine ?

La Panapress et l’APS agonisent donc, en recherche permanente d’une hypothétique perfusion par acharnement thérapeutique à même de leur permettre de survivre. Les employés de la Panapress cumulent… 40 mois d’arriérés de salaire. La subvention de l’Etat sénégalais à l’APS, sa seule source de revenus à part quelques maigres rentrées publicitaires, permet à peine de couvrir ses charges salariales. L’APS ne peut donc rien investir dans le renouvellement de son outil de travail, peine à…

Lire la suite

1000 RAISONS D’AVOIR PEUR!!! Par Ousmane Wade coordonnateur Bokk Gis Gis département St Louis

1000 RAISONS D’AVOIR PEUR!!! Par Ousmane Wade coordonnateur Bokk Gis Gis département St Louis

1000 RAISONS D’AVOIR PEUR!!!MACKY SALL a vraiment perdu le Nord: Oser déclarer le jour de la Tabaski -fête du pardon- que “le Dialogue est derrière nous, il ne reste plus qu’à aller aux élections” relève du mépris. Le Lapsus, si c’en est un, est révélateur de la piètre idée que Macky SALL se fait du Dialogue. Non Monsieur le Président, encore une fois de plus, vous vous êtes complètement trompé. Dans un État, le DIALOGUE…

Lire la suite

La Justice est-elle la « poisse » de la République ? Par Maitre El hadji Amath THIAM

La Justice est-elle la « poisse » de la République ? Par Maitre El hadji Amath THIAM

Quand la justice bat de l’aile, elle fait désespérer une République vacillante et malmenée qui ne prétend même plus défendre les valeurs cardinales héritées des Lumières… ; Certes on ne choisit pas d’être pauvre dans une société qui prône l’égalité des chances et méprise l’égalité des Droits. Mais cette égalité des chances n’est qu’un leurre devant les charges publiques ; Le problème de la justice j’ose croire n’est pas le fait des Procureurs ou des…

Lire la suite

Pr Moustapha Samb: «Une opposition encore peu forte et peu présente pour inquiéter Macky…»

Pr Moustapha Samb: «Une opposition encore peu forte et peu présente pour inquiéter Macky…»

Une société civile de loin moins engagée, une opposition qui cherche ses repères face à Macky Sall qui veut rempiler coûte que coûte…Un peuple sénégalais en position d’arbitre…Le Professeur Moustapha Samb à l’Ucad, par ailleurs secrétaire général du Prad, membre de la mouvance présidentielle,  en perspective de la Présidentielle de 2019, dans cet entretien avec Senego, jette un regard froid sur ce Sénégal qui risque de se transformer en une étuve incontrôlable… Professeur quelle appréciation faites-vous des relations…

Lire la suite

Qui veut couper le fil de l’eau ? Par Momar Seyni Ndiaye

Qui veut couper le fil de l’eau ? Par Momar Seyni Ndiaye

Depuis trois la banlieue dakaroise vit dans l’angoisse des pénuries d’eau. Au-delà du déficit structurel estimé à 40 000 M3/j d’eau par jour, la réparation de l’anti-bélier  en délicatesse a occasionné l’arrêt d’une pompe, et délesté le réseau de 12 000 m3/j. D’où un gap ubstallé de 54 000 m3/J, le temps que  durent les travaux de réparation. Comme à l’accoutumée, les maraîchers, tirent autour de 20 000 m3/j, dépassant de loin le quota de 11 000 M3/J qui…

Lire la suite

“JEUNESSE- MODELE ET PATRIOTISME” PAR CHEIKH AHMADOU BAMBA MBACKE FALL

“JEUNESSE- MODELE ET PATRIOTISME” PAR CHEIKH AHMADOU BAMBA MBACKE FALL

Bonjour chers jeunes sénégalais  Après avoir lu un discours de #CHEIKH_ANTA_DIOP adressé à la jeunesse sénégalaise Je veux retransmettre l’idée que j’ai sur ses propos avec la jeunesse qui porte l’espoir de mon pays   Notre pays donne l’image d’une représentation théâtrale où les acteurs sont (les hommes politiques) et les téléspectateurs (le peuple), le tiers (Etat) qui balbutie entre ces deux (nobles et aristocrates). La_presse forme tous les jours ses stars (politiques, culturelles et même…

Lire la suite

L’Eclipse au regard de l’astronomie, du Coran et des hadiths (Ahmadou Makhtar Kanté)

L’Eclipse au regard de l’astronomie, du Coran et des hadiths (Ahmadou Makhtar Kanté)

L’Eclipse au regard de l’astronomie, du Coran et des hadiths (Ahmadou Makhtar Kanté)       Les astronomes prédisent l’avènement d’une éclipse lunaire au soir du vendredi 27 juillet 2018 : « C’est un événement qui ne se reproduira pas avant très longtemps. Vendredi soir, alors que la Lune sera pleine, elle s’éclipsera dans l’ombre de la Terre pendant de très longues minutes. Car le Soleil, la Terre et la Lune seront parfaitement alignés : le satellite de notre planète…

Lire la suite

“PAROLES DU CITOYEN” PAR CHEIKH_AHMADOU_BAMBA_MBACKÉ_FALL

“PAROLES DU CITOYEN” PAR CHEIKH_AHMADOU_BAMBA_MBACKÉ_FALL

Bonjour  chers compatriotes sénégalais  je veux partager avec vous quelques pensées sur le système politique sénégalais   Au SÉNÉGAL, on a des  LEADERS POLITIQUES    MAIS on n’a pas de Managers capables de bien coacher le pays.  Nos leaders politiques peuvent parler, crier, saper et se croient supérieurs au peuple  mais ils ne peuvent pas diriger  le pays sur  la bonne direction.  Ils se servent du pays, mais jamais servir le pays. Le pays les…

Lire la suite

AIBD-LSS : Autopsie d’un funeste complot (Par Pape DIOP)

AIBD-LSS : Autopsie d’un funeste complot (Par Pape DIOP)

Après 5 ans d’errements et de tergiversations sur l’achèvement des travaux du nouvel aéroport international Blaise DIAGNE de Diass (AIBD), le Sénégal semble avoir étrenné son nouveau “bijou”. Mais coup du sort, plusieurs couacs signalés depuis le démarrage des activités de l’AIBD nous font croire que l’euphorie de départ s’est vite dégonflée comme ballon de baudruche. Cette situation ne tire-t-elle pas son explication dans la gestion de l’”avant ouverture” ? Pour rappel, les tiraillements entre…

Lire la suite

Laser du lundi : Quand le Sénégal devient le désert des principes, le cimetière des convictions et le caveau du courage (Par Babacar Justin Ndiaye)

Au milieu du toboggan, on ne peut plus faire demi-tour. Le Rubicon n’est pas une rivière qu’on franchit en sens inverse. Le Président Macky Sall a compris tardivement que le Maire d’une capitale n’est pas un lapin qu’on tire par les oreilles et encage sans contrecoups ni retours de flammes. Même si Khalifa Sall et ses homologues de Casablanca, de Paris et de Kinshasa ne sont pas au-dessus des lois, l’épaisseur du manteau de «…

Lire la suite

Laser du lundi : Le Président Macky Sall ignore-t-il que l’erreur tisse le linceul du pouvoir ? (Par Babacar Justin Ndiaye)

Laser du lundi : Le Président Macky Sall ignore-t-il que l’erreur tisse le linceul du pouvoir ? (Par Babacar Justin Ndiaye)

« En politique, les vertus ne sont pas toujours récompensées mais les erreurs se payent » alertait Léon Blum. Autrement dit, les avancées et les performances ne suscitent pas forcément les ovations. En revanche, les carences, les fautes, les impairs et les maladresses sont sanctionnés par les urnes dans une démocratie et par les insurrections dans une dictature. Si le Président Macky Sall était davantage féru d’Histoire que de géodésie, son septennat finissant aurait ruisselé…

Lire la suite

Contribution: Pourquoi la détention de Khalifa Sall et Cie n’est pas arbitraire

Contribution: Pourquoi la détention de Khalifa Sall et Cie n’est pas arbitraire

Le 29 juin 2018, la Cour de Justice de la Cedeao, dans l’affaire Khalifa Ababacar Sall et cinq autres c/ Etat du Sénégal, a condamné l’Etat du Sénégal à payer aux requérants la somme de trente- cinq millions de francs CFA à titre de dommages-intérêts, pour détention arbitraire, violation des droits de la défense et violation de la présomption d’innocence. Sur le fondement de cette décision, les avocats du député Khalifa AbabacarSall exigent la libération…

Lire la suite

NON.. Le Sénégal n’est pas un pays pauvre

Qu’est ce qui définit un pays pauvre?   En fonction du PIB (Produit Intérieur Brut). J’éviterai de rentrer dans les détails techniques, mais pour faire simple, il désigne simplement la totalité de ce qu’un pays a produit durant un certain temps (1 an en général). Exemple : ce qu’ont produit les entreprises, communément appelé aussi création de richesse.   La question : est-ce réellement juste et pertinent pour nous autres Sénégalais, africains en général ?…

Lire la suite

Senghor, Diouf, Wade, Macky : Les Présidents et les Lions du foot

Primes alléchantes, voyages en vols spéciaux ou à bord de l’avion présidentiel… : aux yeux des Présidents qui se sont succédé à la tête du Sénégal, rien n’est trop beau pour l’équipe nationale A de football, surtout quand les belles performances sont au rendez-vous. Ces attentions sont-elles désintéressées ? Pas tout à fait. Quelques minutes après le coup de sifflet final, une marée humaine déferle sur le boulevard de la République. La foule, parée aux…

Lire la suite

M. Ousmane Sonko, arrêtez ce cirque !

M. Ousmane Sonko, arrêtez ce cirque !

Monsieur Ousmane Sonko, député à l’Assemblée nationale, sur sa page Facebook a encore semblé trouver son exutoire favoris face à ses propres errements et tatônnements : la Presse ! Incapable de faire le distingo entre une question préalable et une question préjudicielle, différence qu’on intègre dans nos petits cerveau de moineaux dès la première année de cours de Droit Constitutionnel, Monsieur Ousmane Sonko persiste dans son jeu favori : la délation pour faire dans la diversion. En réalité,…

Lire la suite

La rencontre entre Serigne Touba et Cheikh Ibra Fall célébrée ce mardi 5 juin correspondant au 20e jour du Ramadan

La rencontre entre Serigne Touba et Cheikh Ibra Fall célébrée ce mardi 5 juin correspondant au 20e jour du Ramadan

Dès que Mame Cheikh Ibra Fall rejoignit le groupe des talibés de Serigne Touba, la vie de la communauté musulmane en général et mouride en particulier fut révolutionnée. Il témoigna tant de respect, de vénération et de dévouement à Serigne Touba que bientôt tout le monde se conforma à son exemple. 40e talibé de Cheikh Ahmadou Bamba, Mame Cheikh Ibra Fall est le fondateur de la voie dite des Baye Fall. Le Baye Fall comme…

Lire la suite

Les impertinences de la communication publique au Sénégal

Les impertinences de la communication publique au Sénégal

La communication consiste à envoyer un message à une cible en utilisant un canal adapté, un code déchiffrable et accepté, donc conventionnel. Il est opportun d’insister et de poser le débat de la communication verbale (écrite et orale) mais aussi et surtout de la communication par les gestes et symboles ! Cette autre forme de communication, souvent négligée et non moins expressive, est la plus délicate. Ces derniers jours, nous avons été servis par les…

Lire la suite

M. Le Président Macky Sall, nous avons lu votre livre ! par Amadou Lamine Sal …

D’abord, souhaiter, avec respect, que cet ouvrage publié chez Michel Lafon et admirablement bien conçu techniquement -le même éditeur, en son temps, du Président Wade- que votre ouvrage donc, dont le premier tome fait ici l’objet de notre humble lecture, soit publié un jour, si cela était envisageable, en livre de poche, pour être accessible au plus grand nombre des Sénégalais lettrés, avec des versions dans les langues nationales. Puissent les trois tomes, si cela…

Lire la suite

Hippisme : Oumar Diawara revient sur les enjeux de la 13ème journée à Thiès

Hippisme : Oumar Diawara revient sur les enjeux de la 13ème journée à Thiès

Selon le Chargé de Communication des Courses hippiques, Oumar Diawara, « cette journée comporte beaucoup d’enjeux. Car ce sont des poulains de 2 ans qui vont courir avec des poulains de 3 ans. Et si l’on se souvient bien, les poulains de 2 ans avaient fait une sortie époustouflante lors du Grand prix de la Première Dame, Marième Faye Sall. Cette journée sera pour eux une occasion à ne pas rater ».

Lire la suite